© 2019 www.usclezoux.fr 

Association omnisports

24 chemin des Charretiers

63190 LEZOUX

Suivez-nous 

  • Facebook USCL
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La lutte c'est quoi ?

Principes et finalité :

La lutte est un sport de préhension dont la finalité est de renverser l’adversaire au sol au moyen de combinaisons technico-tactiques et de le maintenir les deux épaules plaquées au tapis : c’est le tombé.

Le tombé ne survenant pas systématiquement au cours d’un combat de lutte, ce dernier étant limité dans le temps, c’est alors, le lutteur ayant marqué le plus de points qui remporte le combat.

Les points techniques sont attribués en fonction de la complexité et de l’amplitude des combinaisons technicotactiques réalisées par chacun des lutteurs au cours du combat.

Règle d’or :

La lutte est régie par une règle d’or : Il est interdit de faire mal. Toutes atteintes à l’intégrité physique de son adversaire (coups, morsures, griffures, torsions, etc…)  sont donc formellement proscrites.

La lutte olympique


Il existe 3 styles olympiques : 

  • la lutte gréco-romaine, 

  • la lutte libre, 

  • la lutte féminine.

Chaque année, dans chacun des 3 styles, ont lieu des championnats mondiaux (excepté les années olympiques) ainsi que des championnats continentaux. Ces trois styles sont également représentés aux Jeux Olympiques tous les quatre ans.

 

La lutte gréco-romaine fut le premier style à figurer au programme des Jeux Olympiques modernes d'Athènes en 1896. Elle reste un des piliers de l'olympisme et est certainement le style le plus connu.
Elle ne se pratique que sur le haut du corps, le règlement ne permettant que les actions au dessus de la ceinture. Les lutteurs n'ayant pas à se protéger d'attaques sur les jambes, la garde est donc plutôt haute.

La lutte libre est la plus pratiquée dans le monde. Elle fait son entrée au programme olympique des jeux modernes en 1904 à Saint Louis. Comme son nom l'indique, elle se pratique sur tout le corps et permet, à l'inverse de la lutte gréco-romaine, toutes formes d'attaques sur les jambes. La lutte libre se caractérise donc par une garde basse, à mi-distance voire à distance.

La lutte féminine 

Longtemps considérée comme une discipline masculine par excellence, la lutte n'est plus l'apanage des hommes. Elle est représentée pour la première fois aux JO d'Athènes en 2004. La lutte féminine est de la lutte libre. Le règlement interdit l'exécution de certaines combinaisons technicotactiques.

Nous vous proposons de venir découvrir ce sport pour les enfants de Lezoux et des alentours ! Venez nombreux !